#RetraiteMacronCestNon

#SolidaritéAvecLesGrévistes

Montant disponible pour la campagne 2023 • Réforme des retraites

262 963,93 €

Montant total collecté depuis la création de la Caisse de Solidarité en 2016

4 156 774,1 €

Montant total versé aux grévistes et personnes victimes de la répression depuis 2016

3 893 810,17 €

4 156 774 
Montant collecté
3 893 810,17 
Montant reversé
262 963,93 
Montant disponible
54 948
Nombre de dons
43 572 
Nombre de donateurs
77 
Don moyen par donateur
22
Nombre de dons en moyenne par jour
1 728 
Montant collecté en moyenne par jour
41 386
Nombre de grèvistes aidés
En € par type de donateurs
En nombre par type de donateurs
En € par mode de paiement
* mode de paiement en ligne
En nombre par mode de paiement
* mode de paiement en ligne
En € par parternaire
En nombre par parternaire
En € par campagne de collecte
campagne en cours : 2023 • Réforme des retraites
En nombre par campagne de collecte
campagne en cours : 2023 • Réforme des retraites

Nota bene : données calculées depuis le 23 mai 2016

Messages de soutien

+ de messages

  • Le rôle des caisses de grève dans les mouvements sociaux
    Vidéo
  • 2O minutes -Réforme des retraites : « Aucune caisse de grève n’a pour ambition de remplacer le salaire »
    Articles
  • Ouest-France - Caisses de grève, cagnottes… Comment les syndicats aident financièrement les salariés mobilisés
    Articles
  • France Info Reportage - "Une grève, ça coûte cher" : caisse centrale ou cagnotte, les syndicats se préparent à une longue bataille contre la réforme des retraites
    Articles
  • Spectre - La lutte c’est classe
    Articles
  • 2O minutes - Réforme des retraites : Un collectif se mobilise sur Twitch pour soutenir le mouvement et les caisses de grève
    Articles
  • BFM RMC - Réforme des retraites: les syndicats déterrent leurs caisses de grève
    Articles
  • Le point de vue de Philippe Martinez de la CGT sur les Caisse de grève
    Vidéo
  • Réforme des retraites : comment fonctionnent les caisses de grève des syndicats
    Vidéo
  • Transports, reprise du trafic demain ?
    Vidéo
  • Interview dans la matinale de LCI
    Vidéo
  • Est ce la fin de la grève après 46 jours de conflit ?
    Vidéo
  • L'homme qui permet aux grévistes de tenir
    Vidéo
  • Des cagnottes pour faire perdurer le mouvement
    Vidéo
  • Les caisses de grèves se multiplient
    Vidéo
  • Comment les syndicats organisent les cagnottes ?
    Vidéo
  • Cagnottes en ligne, comment sont-elles distribuées aux grévistes ?
    Vidéo
  • Caisse de grève : un chèque de 250 000 € pour la RATP
    Vidéo
  • L'argent provient des milliers de donateurs partout en France pour soutenir la lutte
    Vidéo
  • Grève, pas de trêve avec les caisses de grève (C'est dans l'air, 23 déc. 2019)
    Vidéo
  • Des artistes appellent à aider les grévistes (LCI, le 23 déc. 2019)
    Vidéo
  • La soirée finale du Stream Reconductible avant la pause des fêtes
    Vidéo
  • Un chèque de 40 000 € pour la grève reconductible des cheminots de Versailles
    Vidéo
  • Grèves, au bord de la crise de nerfs (7 Jours BFM, le 20 déc. 2019)
    Vidéo
  • Grèves : Le pari de l'essoufflement ? (BFM Tv, le 20 déc. 2019)
    Vidéo
  • Les grévistes ont reçu les premiers versements des cagnottes en ligne (BFM TV, le 20 déc. 2019)
    Vidéo
  • Les cagnottes, le nerf de la grève (BFM TV, 20 déc. 2019)
    Vidéo
  • Usul. La revanche des syndicats
    Vidéo
  • Grève contre la réforme des retraites… quel coût pour les grévistes ?
    Vidéo
  • Le succès des cagnottes en ligne (LCI, le 12 décembre 2019)
    Vidéo
  • Soirée-présentation de la Caisse de grève avec #StreamReconductible et Radio Parleur (6 déc. 2019)
    Vidéo
  • Réforme des retraites… comment les grévistes s'organisent ? (RMC, 6 déc. 2019)
    Vidéo
  • Quand des vidéastes se mobilisent pour la grève
    Vidéo
  • La caisse de grève au JT de France 2 du 2 décembre 2019
    Vidéo
  • Le Point Wamen #2 : "Toi aussi, donne à la caisse de grève !"
    Vidéo

Qui peut en bénéficier ?

Tout salarié·e ou agent quel que soit son secteur qu’il-elle soit syndiqué·e ou non syndiqué·e

Conditions

Avoir cumulé au minimum de 2 jours de grève consécutifs (un/une salarié.e ayant, par exemple, fait plusieurs jours de grève non consécutifs dans le mois ne peut pas prétendre à une aide).

S’être mis en grève contre un projet de loi, un projet d’accord national interprofessionnel, un accord de branche, d’entreprise ou une décision patronale unilatérale.

Comment bénéficier d’une aide ?

Deux cas de figure sont possibles :

  • Entreprise, établissement où il y a un ou des syndicats participant à la lutte :
    Les syndicats locaux doivent prendre connaissance de la Charte (qui a été co-élaborée avec tous les donateurs), la signer, respecter les engagements pris et assurer une totale transparence de la répartition des dons. Ils doivent par ailleurs remplir les informations nécessaires afin de permettre aux gestionnaires de la caisse d’évaluer le montant de l’aide. Quand plusieurs syndicats d’une entreprise, d’un établissement sont dans une entreprise sont en lutte, la Caisse de solidarité préconise de déposer un dossier unitaire (Tous ensemble, tous ensemble… 🎵).
  • Entreprise, établissement où il n’y a pas de syndicat :
    Le ou la salarié.e peut faire une demande individuelle. Pour cela il doit remplir la Charte, justifier de plusieurs jours de grève consécutif en envoyant ses les bulletins de salaire concernés.

Ordre de traitement

Tous les dossiers collectifs envoyés sont pris par ordre d’arrivés dès lors qu’ils sont complets et dûment remplis. Ainsi pas de favoritisme, de copinage ou de sélection arbitraire.

Délai de traitement

Les gestionnaires de la Caisse de solidarité prennent une décision sous 48 heures dès validation du dossier déposé qui doit être complet et correctement renseigné.

Collecte des dons

Plusieurs sources de dons sont possibles :

  • Les dons individuels (qui peuvent ponctuels ou récurrents via un virement mensuel) ;
  • Les dons collectifs à la suite d’une initiative syndicale ou citoyenne comme la collecte organisée dans les manifestations, sur les marchés, une projection-débat, une soirée fraternelle, un concert… au bénéfice des grévistes ;
  • Les dons d’organisations syndicales, associatives, politiques…

La Caisse de solidarité c’est qui, c’est quoi ?

La Caisse de solidarité est aujourd’hui une association. Les co-gestionnaires assurent le fonctionnement et le respect des règles définis avec les donateurs.

L’association est animée par des militants syndicaux d’Info’Com-CGT et de Sud Postes 92. Tout est assuré bénévolement et les frais de fonctionnement (déplacement, gestion, communication…) sont assurés par la contribution financière libre des syndicats et donateurs qui veulent faire vivre cet outil collectif et unitaire, au service de la lutte et soucieux d’être unis, quel que soit son engagement.

Les comptes de la Caisse de solidarité sont certifiés tous les ans par un commissaire aux comptes (CAC) et déposés. Par ailleurs l’association remplie à toutes les obligations légales et réglementaires.

Infos diverses

  • La Caisse de solidarité aide les travailleurs grévistes dans la limite des fonds disponibles.
  • La Caisse de solidarité est un outil militant. Ce n’est donc pas une « assurance », ni un dispositif institutionnel. Ce dispositif solidaire vise principalement à faire vivre la solidarité entre travailleurs et travailleuses qui luttent ou partagent le même objectif, s’opposer à une régression sociale et agir pour gagner des avancées sociales.

Documents à télécharger

Depuis janvier 2023, la Caisse de solidarité a mis en place un nouveau dispositif permettant de créer sa Caisse de grève de proximité pour une entreprise, un établissement, une localité, une activité, un secteur, un périmètre.

Les avantages :

  • Les dons collectés sur la page sont reversés en totalité sans frais ni commissions (tout pour les grévistes) ;
  • L’organisateur dispose d’une page dédiée personnalisable. Template de base ici : caisse-solidarite.fr/demo et autres exemples personnalisés ci-dessous
  • On gère la logistique, l’administratif et la technique. Nous dispositif est entièrement gratuit au service de la lutte nationale et de proximité ;
  • On fédére les Caisses de grève pour afficher notre solidarité, notre force et notre détermination face à Macron et aux patrons ;
  • On construit un outil autogéré par les organisations et les grévistes tout en sortant des plateformes ou GAFAM détenus par des milliardaires.

Comment monter ta Caisse de grève ?

Voici les infos et/ou conditions dont nous avons besoin (toutes ces informations sont à envoyer à contact@caisse-solidarite.fr :

  • le nom de la Caisse de grève qui sera affichée sur la page dédiée (exemple : Caisse de grève des salarié·e·s de xxxx)
  • un texte de présentation de votre caisse de grève qui explique vos motivations ou vos revendications (3000 signes max). Il nous faut par ailleurs une présentation en 200 signes pour certains supports. Nous indiquer par ailleurs qui est l’organisateur de la Caisse de grève et un contact (courriel par exemple) si des gens veulent vous contacter directement.
  • Prendre connaissance et signer la charte d'utilisation (ne pas tenir compte des deux dernières pages) par le/les secrétaires généraux du/des syndicats ou des organisations à l'initiative). Pour rappel cette charte indique principalement :
    • le fait que les sommes collectées doivent aller uniquement pour aider les grévistes syndiqués (quel que soit leur organisation) ET non syndiqués et pas pour financer d’autres choses ;
    • nous informer (afin d’assurer une transparence auprès des donateurs) des règles de répartition décidées collectivement (en AG ou une réunion syndicale). Voir document ci-joint.
  • les statuts du/des syndicats ou organisations et un RIB pour vous effectuer le versement des sommes qui seront collectées.
  • Nous envoyer quelques photos (de bonne qualité au format jpeg) et slogans si tu souhaites personnaliser le template de base qui est ici : caisse-solidarite.fr/demo

N’hésite pas à nous contacter si besoin


Les caisses de proximité

La Caisse de solidarité est une Association Loi 1901 venant en aide aux salariés en lutte ou victimes de discriminations

Cette caisse, a pour but de faire vivre cette solidarité pour défendre les droits des travailleurs. Trois publics sont concernés :

  • Les participants à une grève reconductible contre une loi touchant tous les salariés ou un accord national interprofessionnel ;
  • les participants à une grève reconductible dans une entreprise locale ;
  • les victimes de discrimination syndicale ou militants poursuivis.

Née des mouvements de grève reconductibles liés à la loi travail, fin mai 2016, cette caisse de solidarité a connu un succès inimaginable, avec environ 555 000 euros recueillis au total. Ce succès a été rendu possible par son caractère collaboratif, avec plus de 10 000 donateurs impliqués dans les choix de gestion.

Cette caisse de solidarité est aujourd'hui une association permettant de soutenir les travailleurs qui luttent contre la régression sociale. C'est un levier de l’action gréviste autant qu'un outil de solidarité et de mobilisation massive. Notre objectif : soutenir les grèves et préparer les prochains mouvements sociaux contre les réformes de régressions sociales.

Transparente, efficace et démocratique, notre caisse de grève se différencie par les caractéristiques suivantes :

  • une caisse de grève qui s’adresse à tous les salarié·e·s en grève reconductible quel que soit le secteur ;
  • une caisse de grève qui vient en aide aux grévistes syndiqué·e·s (quel que soit son syndicat) ET non-syndiqués ;
  • une caisse qui délivre la solidarité financière sous quarante-huit heures après validation de la demande d’aide ;
  • une caisse transparente, qui publie sur son site internet la traçabilité des dons et des versements, qui associe les donateurs aux règles de fonctionnement et aux critères de distribution ;
  • une caisse de grève régie par une charte d’utilisation des dons permettant que 99,5% des sommes aillent directement aux grévistes et pas à autre chose. Le 0,5% restant correspond aux commissions des plateformes. La gestion, communication, déplacements, actions… sont assurés bénévolement ;
  • une caisse soutenue par des syndicats Info'Com-CGT et Sud Poste Hauts de Seine sans oublier d'autres syndicats, des associations, des collectifs de lutte, des artistes... et surtout plus de 43 000 donateurs ;
  • première caisse de grève en France avec plus de 4 millions d'euros collectés depuis sa création en 2016.

Les sommes récoltées sont reversées depuis le 30 mai 2016 aux salarié.e.s en grève reconductible selon les modalités déterminées par leurs représentants.

Nous contacter